FUN

All posts tagged FUN

My Review of Nancy Bacon’s “Legends and Lipstick: My Scandalous Stories of Hollywood’s Golden Era”

Published September 25, 2018 by glgiles

Legends and Lipstick Cover

There are many remarkable attributes of Nancy Bacon. To start with, her warm, inviting personality shines throughout this memoir. She’s also insightful, nonjudgmental and funny! I wasn’t expecting to laugh as much as I did, but she’s humorous in an oftentimes unexpected way. Her natural optimism shines throughout, and it’s certainly admirable that she can laugh through adversity. Her ‘boob history’ (boob her-story? 🙂 ) recounting is hilarious—joking through the real life horror is quite praiseworthy. Wordplay abounds and her descriptions are delightfully detailed. Hollywood’s Golden Era is palpable as is her heartbreaking struggle with alcoholism.

She did more than merely rub elbows with some movie idols in Hollywood’s Golden Era. Yet, she was discreet, and it’s readily apparent that she deeply cared for them. But, this is no book of Hollywood fluff, for there are some stories which are somewhat scarring to hear (I listened to this memoir via Amazon’s Audible). A major female Hollywood star of the Golden Era who was into brutality comes to mind first, and one of Ms. Bacon’s abusive boyfriends next. Yikes! However, these examples aren’t in the same ballpark with the light BDSM that she experienced later on (but long before E.L. James’s “50 Shades of Grey” made BDSM more mainstream) with a love interest. Ms. Bacon was ahead of her time in some respects, yet she also had a finger on the pulse of the times she experienced. Plus, her life wasn’t filled with just movie stars, as she also spent time with famous men in politics. Impressive is an understatement!

In closing, the expression to ‘pull oneself up by one’s bootstraps’ comes to mind as her beginnings were modest, yet she achieved so much by her own ingenuity and positive outlook. In fact, she was also a magazine editor, co-author of “Whitney Houston: Good Girl/Bad Girl,” and she wrote 10 romance and adventure novels.

Highly recommended!

G.L. Giles

Advertisements

La onzième partie de COSMIC CAT par GL Giles

Published June 15, 2018 by glgiles

Le chat qui parlait m’a ramené au moment où je lui ai dit: «Ça va?
“Oui, je suppose,” commençai-je, mais avant que je ne puisse en dire plus, nous fûmes tous les deux surpris par une lumière brillante dans le ciel et un grand essor. Donc, au lieu de cela, ma question suivante était: “Sonic boom?” J’ai réalisé le moment où les mots ont échappé à mes lèvres à quel point il était ridicule que je posais en fait un énorme furry félin la question.

Je le lis ici (avec l’aide de mon beau chat Calypso)~~~

 

 

La neuvième partie du “Chat Cosmique”~~~

Published May 23, 2018 by glgiles

Il est intervenu avec agilité sur l’instant et profondément cannelé, par son vaisseau spatial, argile avec ses bottes fines.J’ai étais gère l’ensemble de la situation remarquablement bien, je pense, jusqu’à ce qu’il agita pour moi avec, « salutations, Jet, votre père m’a envoyé ici pour vous aider. » C’est seulement alors que j’ai senti mes genoux boucle, puis ma conscience s’estompent.Heureusement pour moi, l’argile de Géorgie était encore un peu souple, telle qu’elle n’a pas été hiver encore, donc mon visage et mon corps planté assez doucement dedans.

Je le lis ici

La septième partie du chat cosmique par GL Giles~~~

Published May 15, 2018 by glgiles

Il a continué à glisser-incliné sur son côté droit jusqu’à ce qu’il soit finalement arrêté en claquant dans un vieux chêne. L’arbre majestueux avait résisté à de nombreuses tempêtes au cours de ses deux cents ans de vie, mais le vaisseau perturbateur qui y pénétrait allait en mourir, comme le prouvaient les larges entailles, comme des blessures d’épée mortelles, à la base de son tronc. . J’étais un grand croyant en honorant la nature de mère, ainsi même le polymère que j’avais fabriqué pour les semelles de mes chaussures était favorable à la terre. J’aurais pu déjà avoir la semelle que je cherchais si j’avais voulu utiliser des produits chimiques nocifs, mais je n’étais pas prêt à aller de l’avant au détriment de notre Terre-Mère. Alors, j’étais furieuse une seconde du pillage du grand vieil arbre, jurant même un peu avec mon souffle, “Putain, la technologie artificielle est parfois nulle.” Jusqu’à ce que je réalise qu’il y avait de bonnes chances que l’alien- Le métier de moi-même peut très bien ne pas être «fait par l’homme».

Je le lis ici

La quatrième partie du “Chat cosmique”~~~

Published May 6, 2018 by glgiles

Je dévalai les marches, assez bêtement, car j’avais l’ouvre-lettre dans ma main pour assister à ce que je ne pouvais qu’imaginer comme la destruction rapace de l’arrière-cour de mon propriétaire! Le seul obstacle qui se dressait entre moi et l’air frais de la Géorgie de la fin d’octobre était une porte d’écran déchirée. Dans mon impatience, je pouvais à peine le bébé avec sa demande constante d’avoir à être légèrement soulevé pour être ouvert, car son cadre en bois avait bouclé avec l’âge et était particulièrement déformé au fond. Mon propriétaire connaissait ma situation financière déplorable, alors il ne m’imposait pas beaucoup de loyer pour commencer et ne l’avait jamais élevé au fil des années, alors je n’allais pas me plaindre à lui de petits inconvénients. Utilisant ma chaussure de course droite usée, trafiquée à la fois avec du ruban adhésif qui la tenait ensemble et ma formule polymère sur ses semelles minces autrefois en forme de plaquette de communion, je l’ai ramené sous la porte pour la sortir afin de sortir. Je me suis débrouillé dans de nombreux domaines pour me permettre d’aller à des conventions de cosplay et de travailler sur mes semelles en polymère. Alors que faire si je n’avais pas de nouvelles chaussures ou une «vraie» princesse Kookla pour aller avec mon affichage cosplay?

Je le lis ici

 

La deuxième partie de “Cosmic Cat” en français~~~

Published April 28, 2018 by glgiles

Il s’agissait d’une princesse courageuse qui, avec l’aide de son prince dévoué, vainc un ogre maléfique – certainement pas la fable des contes de fées pour enfants et / ou des mangas / animes traditionnels, comme le facteur gore sans conteste l’a fait Seulment les adultes.
Malheureusement, je n’avais plus le temps de terminer le château entier, mais au moins j’avais réussi à construire l’avant (comme un mur de château d’escalade) qui serait capable de supporter mon poids dans la reconstitution du concours de cosplay. Également inclus dans les piles de papier était un dépliant pour la prochaine Convention Diamond City Cosplay à Macon, en Géorgie, à environ deux heures de mon lieu éloigné.

 

Je le lis ici

***La decimonovena parte de “Cosmic Cat”

Published February 13, 2018 by glgiles

Creo que mi boca debe haber estado abierta durante unos segundos mientras lo veía desaparecer rápidamente entre la multitud. Luego volví a mi tarea a mano.
A diferencia de la mayoría de las competiciones de cosplay, todas las concursantes fueron montadas en el escenario contra la pared trasera, y afortunadamente, el Kookla que conocí fue instalado a mi lado. Supe que su verdadero nombre era Etta: corto para Elisetta. Extrañamente sin inmutarse por el caos en el atrio, todos los jueces todavía planeaban hacer sus rondas.
Los jueces llegaron primero a mi pantalla, y me alegré de actuar sin problemas técnicos, ya que las botas de Matt se agarraban increíblemente bien a mi pantalla de escalada. Los jueces me dieron un guiño por un trabajo bien hecho … eso fue hasta el punto en que Matt salió corriendo por el escenario con un mortal Annunorcus persiguiéndolo …

Lo estoy leyendo aquí